• Dico
  • Textes
  • Profils
  • Tout
×
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Rimes
  • Phrases
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

Etat civil
Identité : Claire LYS-ROUSSET
Pseudonyme : Clairelyse
Où ça ?
110 avenue Roger Salengro
MULHOUSE
°FRANCE°
voir carte

1. Qui est donc ELYSE ?

1.1. A propos de "ELYSE"

  • Mon pseudo se prononce : é li se

1.2. Profession

1.3. Ailleurs sur le web

http://murmures.forumactif.net

2. Dictionnaire

2.1. Mes mots préférés

CUCURBITACEE parce que « j'aime aussi couo »
GOURMANDISE parce que « je suis gourmande »
ARACHNEEN parce que « cela est vaporeux, impalpable »
DIAPHANE parce que « me fait rêver »

2.2. Mes mots détestés

SOUDAIN parce que « parce que je n'aime pas les surprises »

2.3. Mes lettres préférées

A parce que « le commencement »

2.4. Mes lettres détestées

Q parce que « allez savoir pourquoi ! »

2.5. Participations au dico

Commentaires de ELYSE sur le dictionnaire participatif
°HAIBUN° Le haïbun est un texte mêlant la liberté de la PROSE, et le HAÏKU japonais (décliné sur trois lignes en 5/7/5 syllabes, sans rime). Ce style était employé par les voyageurs pour... ... 06/11/11

3. Ecriture

3.1. Textes de ELYSE

Ce matin le ciel est barré par une trouée de lumière, traçant une ligne d’or entre des nuées violacées. Je guette souvent ces reflets imitant la mer, que prend le ciel mouvant à l’aube...
Complicité avec Victor Hugo, A la fenêtre la nuit A la fenêtre, pendant la nuit V.HUGO Les étoiles, points d’or, percent les branches noires ; Le flot huileux et lourd décompose ses moires ...
BAUDELAIRE Tiré du recueil «Les fleurs du mal » LA BEAUTE  Je suis belle, ô mortels! comme un rêve de pierre, Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour,  Est fait pour inspirer au...
Attente suspendant les chuchotements du public, nos regards sont magnétisés par l'orchestre qui guette lui aussi la venue de l'artiste. Robe verte, fluide, Aux reflets lagon changeant, Apparaît...
C’est un humble sentier, recouvert de feuillage, Qui foisonne d’oiseaux, à l’abri de leur nid, Tandis qu’un écureuil, se cachant à demi, Sitôt que l’on surprend son agile sillage, Grimpe au...
Candide Elle vivait comme vivent les roses, Dérobant son regard à l’ombre d’un chapeau ; Elle camouflait son corps sous un large manteau ; Pourtant son tendre cœur attendait autre chose. ...
L'on vient fragile et nu pour accomplir l'histoire Que notre âme à choisie ,ce qui est dur à croire Pour les doutant de tout, en ayant peur pourtant De l'inévitable fin, qui au bout les attend. La...
Quand l'on voit un beau jour le ruban de sa vie Etirer tout au long ce temps évanoui, L'on se dit que parfois l'on aurait bien envie, De percer ce qui fait son mystère inouï. J'ai cherché des...
Gertrude était énorme Gertrude était énorme, mamelles et bidon, Et traînait tous ses jours de son lit au fauteuil. Elle était très obèse et son fondement rond, D'agréables rondeurs en avait...
Sur les bois endormis, règne le lourd silence, Et J'imagine l'if, qui de tous est plus haut, A l'astre demander de lui faire un manteau, De fils d'argent glacé, pour son corps qui balance. ...

3.2. Ses 7 textes préférés

Amour passion (lorsque l'amour s'enrobe de tendresse, même un silence est plein et complice.. j'ai beaucoup aimé ce poéme), HELENE, L'absence (L'absence vous remplit à chaque seconde...lancinante, angoissante, avec sa kyrielle d'images anciennes, ses bonheurs enfuis... On est habité par l'absence dont le rappel nous réveille en pleine nuit. Mais elle construit aussi une autre personnalité qui sait mieux répondre aux signaux précurseurs de ce qui pourrait nous amener à subir encore les tourments de l'absence. bisous à toi . ), Folie 744-5-6, Humeur du jour - vendredi 8 juin 2012 (L'appesantissement du labeur quotidien. ), C'est le temps (court, concis et si efficace.), Les larmes du clavecin (j'aime beaucoup ce poème bien que les sonorités métalliques du clavecin me sont moins douces à l'oreille que celle du piano...Mais le poème lui est déjà "musique")

4. Mon petit réseau

1 suivi :
Victor Hugo
1 observateur :
Etreneant

5. Livre d'or

Posté par
le 04/06/2011
Vous serez encor là, Elyse
Quand d'ici j'aurai disparu,
Heureux de vos vers avoir lu,
Permettez que je vous le dise.
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur le réseau ?

Bienvenue clicknpop !26/05/2020
Binney ongari aime lire Paulo Coelho.12/05/2020
rafi_sionado a commenté le profil de rafi_sionado.13/01/2020
malouino et Nalon se suivent.31/12/2016
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Gueerz a joué la partie #1981.27/05/2020
clicknpop déteste le mot CONFINEMENT.26/05/2020
ayouba269 a publié le texte comoroi.26/05/2020
addictionnaire a commenté le mot °COVID°.22/05/2020
addictionnaire a rajouté le mot °BIORECYCLAGE°.21/05/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques