• Dico
  • Textes
  • Profils
  • Tout
×
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Rimes
  • Phrases
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 > Réseau lexico-social > Leconte de Lisle

Profil non officiel. Cette page n'a pas été créée par Leconte de Lisle lui-même…

Etat civil
Identité : Charles Marie René LECONTE DE LISLE

1. Qui est donc Leconte de Lisle ?

1.1. Biographie

Charles Marie René Leconte de Lisle est un poète français, né le 22 octobre 1818 à Saint-Paul sur l'Île Bourbon et mort le 17 juillet 1894 à Voisins.
Il est connu sous son seul nom de famille Leconte de Lisle, sans mentionner de prénom, qu'il adopta comme nom de plume : c'est notamment le cas dans les éditions de ses œuvres, dans sa correspondance, ainsi que dans la plupart des livres et anthologies qui lui sont consacrés. C'est pourquoi c'est ce nom qui est utilisé dans la suite de l'article. Son prénom usuel, utilisé par ses proches, était « Charles ».
Leconte de Lisle passa son enfance à l'île Bourbon et en Bretagne. En 1845, il se fixa à Paris. Après quelques velléités lors des événements de 1848, il renonça à l'action politique et se consacra entièrement à la poésie.
Son œuvre est dominée par trois recueils de poésie, Poèmes antiques (1852), Poèmes barbares (1862) et Poèmes tragiques (1884), ainsi que par ses traductions d’auteurs anciensn 4.
Il est considéré comme le chef de file du mouvement parnassien, autant par l’autorité que lui a conférée son œuvre poétique propre que par des préfaces dans lesquelles il a exprimé un certain nombre de principes auxquels se sont ralliés les poètes d’une génération – entre la période romantique et le symbolisme – regroupés sous le vocable de parnassiens à partir de 1866.
L'Empire s'était honoré en lui assurant une pension et en le décorant ; la République l'attacha à la bibliothèque du Sénat, dont il devint sous-bibliothécaire en 1872, et le nomma officier de la Légion d'honneur en 1883.
En 1886, neuf ans après une première candidature infructueuse à l’Académie française, Leconte de Lisle fut élu, succédant à Victor Hugo. Et ce fut une séance mémorable que celle du 31 mars 1887, où Leconte de Lisle fut reçu par Alexandre Dumas fils.
© Copyright auteur(s) de Wikipédia - Source : article Leconte de Lisle sur Wikipédia - Cet article est sous CC-BY-SA

1.2. Chronologie

1.3. Profession

1.4. Ailleurs sur le web

https://fr.wikipedia.org/wiki/Leconte_de_Lisle

2. Dictionnaire

2.1. Participations au dico

Commentaires de Leconte de Lisle sur le dictionnaire participatif
VERANDA Il fut un temps où "véranda" pouvait s'écrire "vérandah". Une graphie rappelant l'origine orientale de cette galerie qui orne aujourd'hui nombre de vos demeures. Amateurs de paysages exotiques et de poésie, lisez donc La vérandah. ... 22/02/11

3. Ecriture

3.1. Textes de Leconte de Lisle

De même qu'au soleil l'horrible essaim des mouches Des taureaux égorgés couvre les cuirs velus, Un tourbillon guerrier de peuples chevelus, Hors des nefs, s'épaissit, plein de clameurs farouches. Tout roule et se confond, souffle rauque des
Au tintement de l'eau dans les {orphyres} roux Les rosiers de l'Iran mêlent leurs frais murmures, Et les ramiers rêveurs leurs roucoulements doux. Tandis que l'oiseau grêle et le frelon jaloux, Sifflant et bourdonnant, mordent les figues mûres, Les
Quand le bédouin qui va de l'Horeb en Syrie Lie au tronc du dattier sa cavale amaigrie, Et, sous l'ombre poudreuse où sèche le fruit mort, Dans son rude manteau s'enveloppe et s'endort, Revoit-il, faisant trêve aux ardentes fatigues, La lointaine oasis
Ni bruits d'aile, ni sons d'eau vive, ni murmures ; La cendre du soleil nage sur l'herbe en fleur, Et de son bec furtif le {engali} siffleur Boit, comme un sang doré, le jus des mangues mûres. Dans le verger royal où rougissent les mûres, Sous le ciel
Derrière les coteaux stériles de Kobbé Comme un bloc rouge et lourd le soleil est tombé ; Un vol de vautours passe et semble le poursuivre. Le ciel terne est rayé de nuages de cuivre ; Et de sombres lueurs, vers l'Est, traînent encor, Pareilles aux
Le soleil dans les flots avait noyé ses flammes, La ville s'endormait aux pieds des monts brumeux. Sur de grands rocs lavés d'un nuage écumeux La mer sombre en grondant versait ses hautes lames. La nuit multipliait ce long gémissement. Nul astre ne
Le sable rouge est comme une mer sans limite, Et qui flambe, muette, affaissée en son lit. Une ondulation immobile remplit L'horizon aux vapeurs de cuivre où l'homme habite. Nulle vie et nul bruit. Tous les lions repus Dorment au fond de l'antre
Par-delà l'escalier des {oides} Cordillières, Par-delà les brouillards hantés des aigles noirs, Plus haut que les sommets creusés en entonnoirs Où bout le flux sanglant des laves familières, L'envergure pendante et rouge par endroits, Le vaste Oiseau,
Une rose lueur s'{pand} par les nuées ; L'horizon se dentelle, à l'Est, d'un vif éclair ; Et le collier nocturne, en perles dénouées, S'égrène et tombe dans la mer. Toute une part du ciel se vêt de molles flammes Qu'il agrafe à son {aîte} étincelant et
La nue était d'or pâle, et, d'un ciel doux et frais, Sur les jaunes bambous, sur les rosiers épais, Sur la mousse gonflée et les safrans sauvages, D'étroits rayons filtraient à travers les feuillages. Un arome léger d'herbe et de fleurs montait ; Un

Voir tous les textes de Leconte de Lisle

4. Livre d'or

Ajouter un commentaire

eXionnaire est enfin de retour sur Facebook :

Rejoignez-nous sur Facebook

Quoi de beau
sur le réseau ?

Bienvenue mumdiallo !Il y a 7 heures
gelamboo aime lire Henri Michaux.Il y a 3 mois
carrental a commenté le profil de carrental.Il y a 4 mois
malouino et Nalon se suivent.Il y a 4 mois
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Iqalummiuq a joué la partie #1126.Il y a 2 jours
addictionnaire a répondu au sujet Adjectifs invariables.Il y a 4 jours
addictionnaire a rajouté le mot °PROTEINOGENE°.Il y a 4 jours
Nouvelle image pour rébus : yol.Il y a 4 jours
crisix a publié le texte Adopte une herbe.Il y a 6 jours
Club du Bouscat a publié la partie Mercredi 17 mai 2017.Il y a 1 semaine
addictionnaire a commenté le mot CARMIN.Il y a 1 semaine
?

Conception du site :

nüweb - sites écologiques